La vie en roses pour les carrossiers

Feb 08, 2019
Les roses éclosent  en carrosserie

Des roses sur les établis

Les apprentis carrossiers fabriquent des roses de métal à partir de plaques de tôle vierge. L'occasion pour leur formateur, Jean Claude Creusot, de développer avec eux les techniques de mise en forme moins utilisées à l'heure actuelle dans la plupart des garages -qui mettent plutôt en oeuvre les techniques de remplacement- mais bien utiles aux apprentis pour appréhender leur métier sous sa forme la plus complexe.

En effet travailler la tôle brute, la frapper, l'emboutir et mettre en oeuvre les techniques de sous-planage, planage, de formage, d'assemblage et de cintrage même (pour réaliser la tige de la fleur) sont autant de  moyens de se frotter à la matière pour lui donner vie.

Des techniques et des modes opératoires nécessaires à leur vie de futur carrossier qui devra faire face à des situations de tous ordres et être amené à les utiliser.

Des heures passées à l'atelier à former les pétales, les aplanir, les assembler par soudure avant de réaliser la fleur toute en courbes qu'il faut ensuite préparer à la peinture et peindre.

Une réalisation pleine de poésie pour les apprentis heureux de leur création !


Other news

Cookies help us deliver our services. By using our services, you agree to our use of cookies.